Une pétition de la société civile pour lutter contre la vie chère à Port-Gentil

36

Plusieurs ONG et associations ont lancé une pétition afin que le gouvernement consente des efforts pour lutter drastiquement contre la vie chère permanente à Port-Gentil, outre la mise en place d’une mercuriale visant à arrêter le développement de l’inflation. 

« Nous nous sommes rassemblées pour présenter la pétition que nous avons lancé, nous voulions que le prix des billets de transport maritime Libreville-Port-Gentil baisse ; tous les prix ont baissé après la levée des mesures barrières, sauf ceux du transport maritime Libreville-Port-Gentil. Le pire, vous n’êtes pas remboursés quand vous ratez le bateau. Nous populations marigovéennes disons, nous ne pouvons plus », a dénoncé Ida Flore Maroundou, leader de ma société civile.

La rencontre sur la vie chère qui frappe sévèrement les populations de la capitale économique suite à la hausse des prix dans l’ensemble des segments de la vie quotidienne, à savoir : alimentation, transports, services, fiscalités, entre autres, a, l’occasion pour les associations de fustiger également le comportement véreux de certains opérateurs économiques qui creusent davantage le maigre panier de la ménagère.

Pour madame Maroundou, depuis un moment nous voyons une augmentation des prix des produits de première nécessité, vraiment nous n’en pouvons plus, nous n’avons plus de panier de la ménagère, il est vide, regardez-nous ! ».

Vivre à Port-Gentil devient de plus en plus difficile pour certaines familles. Et pour cause ; le paquet de sucre produit au Gabon coûte 3000 FCFA, la bouteille d’huile Tournesol vaut 2990 FCFA, le kilo de poisson est à 4000 FCFA, etc….

gabactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici