Un séminaire-formation, organisé par les Fondations EDENLIFE et Omar Bongo Ondimba pour promouvoir l’entrepreneuriat agricole.

49

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, marquée par la hausse des prix de certains produits, notamment des denrées alimentaires de grande consommation, la Fondation EDENLIFE en partenariat avec la Fondation Omar Bongo Ondimba, organisent un séminaire-formation, de 4 jours, débuté ce mardi 18 juillet 2023 à la salle de fête de Likouala.

Une initiative louable desdites Fondations pour inciter les Gabonais à prendre une part active à la vie entrepreneuriale et de contribuer pleinement à l’économie nationale.

En effet, c’est en présence des leaders, Madame Christiane Marat- Abyla, Présidente de la Fondation EDENLIFE, de Madame Léa Dabany Présidente d’honneur de la Fondation EDENLIFE, et de plusieurs dirigeants d’administrations publiques et privées que s’est ouvert ce séminaire pour promouvoir l’entrepreneuriat dans le pays.

Structurés en deux panels animés par Madame Cécilia NDJAVE NDJOYE (Opportunités financières du secteur agricole gabonais) et madame Joryce MATOTO (Présentation du potentiel agricole du Gabon), ce séminaire de partage d’expérience collective vient une fois de plus intensifier les réformes mises en place par le gouvernement à travers la stratégie de développement, le Plan d’Accélération de la Transformation, impulsé par le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba, pour aider les jeunes entrepreneurs à mieux se démarquer après la crise sanitaire qui visiblement a bouleversé de façon significative l’économie gabonaise.

« La crise sanitaire de la Covid-19 et du conflit ‘’Russie-Ukraine’’ ayant engendré un fort déséquilibre des prix à l’échelle mondiale, le gouvernement de la République Gabonaise a en toutes responsabilités, créé un Département ministériel entièrement consacré à la lutte contre la vie chère. Une problématique que la fondation Edenlife et la fondation Omar Bongo Ondimba se sont appropriées pour en faire l’élément central du séminaire –formation”, a-t-elle indiqué Léa Dabany

En sus du renforcement des leurs capacités théorico-pratique dans les secteurs de la pisciculture, l’hannetonnage, et la transformation de manioc, les 500 personnes inscrites à ce séminaire-formation bénéficieront également d’un accompagnement dans les procédures d’acquisition de terre. Cent (100) kits agricoles seront tout aussi distribués aux meilleurs des participants… Des actions rendues possibles grâce à l’appui des partenaires SOTRADER et l’ADAG.

Chancia Biyé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici