Un homme âgé de 40 ans viole une jeune fille de 15 ans

52

Les faits se seraient produits le 17 juillet dernier, bien que l’arrestation et l’inculpation du présumé violeur ne sont intervenues que la semaine dernière. Il était déjà 21h quand la jeune victime quitte le domicile familial pour se rendre en larmes chez une commerçante.

Elle expliquera à celle-ci qu’elle serait victime de maltraitance de la part de ses parents et ne voulait plus repartir chez eux.Visiblement, la période électorale présidentielle n’a pas mis en pause les pulsions criminelles de nombreux délinquants sexuels gabonais.

Notre bourreau qui a également dans les parages, aura entendu les pleurs de la gamine. Il décidera lui aussi de venir en aide à la jeune fille martyrisée par ses parents. Après une longue dispute avec la commerçante, il parviendra à convaincre la victime de le suivre pour officiellement aller prier à l’église.

Sauf que Jean-Yves Moussavou Rengombe entrainera plutôt la jeune fille chez lui.Une fois seuls, il abusera de la victime, pourtant en menstrues, toute la nuit jusqu’au petit matin. Avant de lui proposer une balade à la plage en l’incitant à rester calme et à regagner son domicile.

Même à la plage, il profitera à nouveau d’une maison abandonnée pour encore assouvir sa libido hors norme, toujours sans le moindre préservatif.

Intimant aussi à la gamine de ne rien dire sur cette série de viols.Sauf qu’une fois chez elle, la gamine subira un véritable interrogatoire de ses parents sur sa virée nocturne. C’est ainsi que Jean-Yves Moussavou Rengombe sera démasqué.

Une plainte sera rapidement déposée en bonne et due forme auprès de la justice qui n’aura pas grand mal à procéder à son interpellation. Une enquête qui a abouti à son placement sous mandat de dépôt au pénitencier de la capitale économique gabonaise.Ce compatriote a été mis aux arrêts la semaine dernière à Port-Gentil (Ogooué-Maritime) pour cet acte posé durant toute une nuit sur une gamine de 15 ans qui souffrirait de déficience mentale selon ses parents.

Un appétit pour le viol et la pédérastie qui viennent de lui ouvrir grand les portes de la prison centrale de Port-Gentil où il aura tout le luxe d’attendre la date de son procès pour viol.

CB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici