Un culte aux ancêtres pour prévenir les séismes au Gabon

22

La communauté Sekiani conduite par leur chef traditionnel Jean Bernard Idolo a organisé un rituel aux ancêtres dénommé « Saraka », le vendredi 03 Février 2023 au débarcadère de Bambochine où ils ont honorés les ancêtres en faisant des sacrifices afin de mettre le Gabon à l’abri des catastrophes naturelles.

Suite aux bouleversements importants qui ont engendrés de grands dégâts au Gabon, le groupe Sekiani a décidé d’un commun accord de jouer sa partition. En effet, les différents séismes de petite magnitude de décembre 2022 et janvier 2023 ont fait réagir cette délégation. C’est donc dans plusieurs lieux de la place que la communauté Sekiani a décidé de se déporter pour rendre un culte et faire des offrandes aux ancêtres protecteurs.

Selon cette communauté, le rituel « Saraka » ou « Adambidie membouiri » consiste à offrir à boire et à manger mais aussi à demander des faveurs notamment celle de la prémunition contre les dégâts naturels; aux âmes des génies des eaux et de la forêt sur la côte. C’est donc durant trois jours de cultes et sacrifices que les peuples Benga , les Mpongwé et les Akelè se sont donnés corps , âmes et joie pour la réussite de cet événement.

Initiée par le chef traditionnel , cette série de cultes aux ancêtres aurait été révélée par les esprits des génies qui n’avaient ni bu ni manger depuis des lustres.

via/M241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici