Tropicale Amissa Bongo : Paul Daumont à la poursuite de son rêve

32

La première étape de la Tropicale, longue de 123 km courus entre Bitam et Oyem sur les routes du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, a été remportée par Geoffrey Soupe. Le Français de l’équipe Total Energies s’est imposé au sprint devant le Belge Louis Blouwe (Team Bingoal WB) et l’Espagnol Antonio Angulo (Burgos BH). L’étape a été animée par quatre coureurs africains, qui n’ont pas hésité à lancer la course rapidement après le départ.

 l’arrivée, Paul Daumont termine à la 47e place, à 3 minutes du vainqueur.  © Gautier DemouveauxLe Marocain El Houcainene Sabbahi et le Burkinabé Paul Daumont ont lancé les hostilités en prenant la poudre d’escampette avant d’être rejoints par le Camerounais Aurélien Achetkueyinyi et l’Ivoirien Issiaka Cissé. Leur aventure en tête de course a pris fin après 80 kilomètres d’échappée.

Un maillot pour Paul Daumont

À l’arrivée, Paul Daumont, finissant dans un second groupe, à trois minutes du vainqueur, était malgré tout satisfait de sa journée, auréolé d’un maillot distinctif, celui des sprints intermédiaires. Il faut dire que le jeune Burkinabé de 23 ans est ce que l’on appelle un « coureur à l’ancienne ». Plein de panache, il préfère attaquer quand il a les jambes plutôt que de rester au chaud dans le peloton. Tel Sisyphe, il tente sa chance inlassablement. Comme lors des deux précédentes éditions du Tour du Gabon, ou encore lors de la course en ligne des Jeux olympiques de Tokyo où, sans complexe, il a passé plusieurs heures à l’avant dans l’échappée matinale, avant de devoir abandonner sur problème mécanique. Champion national en 2021, il a déjà inscrit son nom au palmarès des Tours du Bénin et de Côte d’Ivoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici