Trois meurtriers présumés du boutiquier sénégalais d’Acaé à Libreville au gnouf

35

Les sieurs Dan Mamboundou (30 ans) alias ‘’Flameur’’, Olivier Aboui Akoue (27 ans) et Bruno Ngolène (33 ans) alias ‘’Chatta B’’, respectivement gabonais (les 2 premiers) et togolais, ont été arrêtés par la police judiciaire puis placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville pour avoir tué de sang-froid le boutiquier Sénégalais, Amadou Mamadou Diop la nuit du 11 janvier 2023 au quartier Acaé, dans le 5ème arrondissement de Libreville.

Dans sa livraison du jour, le quotidien progouvernemental, ‘’L’Union’’ rapporte que les assassins présumés avaient tenté de braquer l’infortuné, alors qu’il s’apprêtait à fermer sa boutique. Devant la farouche résistance d’Amadou Mamadou Diop, ces criminels auraient ligoté puis asséné des coups mortels de couteau au malheureux boutiquier.

« Constatant que la victime est passée de vie à trépas, le trio de brigands se débarrasse de son corps à la hauteur d’une poubelle située non loin de sa boutique », souligne notre confrère.

Amadou Mamadou Diop était âgé de 36 ans. Lors de leur arrestation, un des assassins présumés était en possession du téléphone du défunt. La reconstitution des faits a permis aux limiers de savoir qu’un autre malfaiteur est toujours en cavale.

Au Gabon, il y a eu une résurgence des crimes crapuleux au mois de janvier 2023. A l’instar des assassinats présumés du Pr Guillaume Pambou  Tchivounda dont le corps été découvert à son domicile d’Owendo  le 5 janvier,  de  Bonnie Leslie Mawanga (30 ans) et de la jeune dame Chadriana Andeme Obame (20 ans) dont les dépouilles ont  été découvertes respectivement à la plage d’Acaé à Libreville et à Bitam (nord du pays)  le même 17 janvier 2023. Leurs assassins présumés courent toujours.

via/gabactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici