Société /Grande interview du DG de Sétrag.

21

Comme à chaque fin d’année, l’occasion a été propice à Christian Magni,directeur général de Setrag de faire à la presse le bilan de l’année qui s’achève et de se projeter sur celle à venir.


A bâton rompu, le manager de la Setrag a présenté le plan de rénovation de la voie entre 2017 et 2024.Sur ce qui est à faire,on note 150 kilomètres de voie à géometrie instable depuis Owendo;150kilometres de voie dans la forêt tropicale construites sur les zones marecageuses et remplacer l’ensemble des rails et traverses sur 648 kilomètres que compte la voie ferrée.


Un chantier qui dure depuis 7 ans lesquels ont permis de remplacer 150 kilomètres de rails et traverse en Owendo et Ndjolé;225 kilomètres des traverses changées par celles en beton et 7 kilomètres de zones instables traitées etc.


Sur ce qui doit changer en 2023, Christian Magni envisage ĺa réduction progressive du temps de parcours des trains de voyageurs à compter du premier trimestre 2023 ;la réhabilitation des voitures voyageurs; l’achat de 10 nouvelles locomotives dès fevrier; l’ouverture de la nouvelle gare de Lastourville,la rallonge 10 voies de croisement et la création d’une 3e voie de croisement dans 4 gares pour les stationnements des trains en cas de détresse afin d’eviter la pertubation du trafic.

Poursuivant son propos, l’orateur a évoqué le contexte d’une voie unique,laquelle s’inscrit dans un contexte d’accélération des travaux depuis 2017.Ses facteurs favorisant les incidents,le rail actuel et l’objectif, la durée, l’investissement et le statut du PRN , ses composantes et defis opérationnels.


Le transport des voyageurs a aussi occupé une place importante au cours de cette rencontre avec les femmes et hommes de medias.On note pour cette année que la Setrag a transporté 330 000 passagers malgré les temps de parcours de plus en plus longs et des contraintes opérationnelles.


La modernisation du chemin de fer , la declinaison de la stratégie d’investissements communautaires au service des riverains,la transformation numérique de Setrag et le cap sur l’avenir ont clos cette rencontre du directeur général avec les journalistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici