Setrag : Reprise du trafic ferroviaire ce 8 février entre Owendo et Franceville

27

Toutefois, seuls les trains du fret sont d’abord concernés par cette reprise progressive du trafic. Les trains des voyageurs suivront dans les tout prochains jours, annonce la direction générale de la Société d’exploitation du transgabonais (Setrag).

« A compter de ce 08 février, les rotations de trains de marchandises diverses, de carburant, de grumes et de minerai reviennent progressivement à la normale dans des conditions de circulation et de sécurité éprouvées, conformément au programme établi », annonce un communiqué de la direction générale de la Société d’exploitation du transgabonais (Setrag), en date de ce mercredi 8 février 2023.

Toutefois, la Setrag précise que « les trains de voyageurs reprendront du service dans les deux sens, dans les prochaines semaines ». Une reprise effective du trafic qui fera l’objet d’une communication officielle de la société ferroviaire ce, en commun accord avec les autorités gouvernementales.

Une reprise de la circulation des trains qui était très attendue par de nombreux usagers de la voie ferrée. Cette reprise intervient après la livraison des travaux réalisés sur la partie du chemin de fer qui avait été endommagée lors de l’éboulement du 24 décembre dernier entre les gares d’Offoué et de Booué.

Avant cette livraison, les experts de la Setrag et d’autres ont d’abord pris le temps d’effectuer des essais cette partie de la voie avec des trains chargés de matériel. La direction de la Setrag précise que l’annonce de la reprise du trafic de ce jour est consécutive aux échanges qu’elle a eus avec le gouvernement via les ministères de Transports, des Travaux publics et l’Agence de régulation des transports ferroviaires (l’ARTF), sur la fin des travaux et le contrôle qualité effectué par les cabinets d’experts.

« La Setrag remercie l’État à travers les ministères des Transports, des Travaux publics et l’ARTF, ainsi que la Comilog, le Groupe Eramet et tous les partenaires qui ont rendu ce redémarrage possible, dans des conditions de sécurité et de durabilité », indique le communiqué. Rappelons que c’est près de 300 000 mètres cube de terre et de roches qui ont été déblayées en moins d’un mois par les salariés de Setrag et de sous-traitants, pour rétablir cette partie défectueuse de la voie.

Il s’agit de près de 900 mètres de voie qui ont été rénovés nuit et jour par des hommes et femmes déterminés et rompus à la tâche. Les autres travaux accessoires aux abords de la voie ferrée seront livrés dans les jours à venir.

jouractu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici