SETRAG: LE DIRECTEUR GÉNÉRAL RENCONTRE LES CLIENTS FRET DU TRANSGABONAIS

25

Dans le soucis de trouver des palliatifs à la situation née du glissement de terrain intervenu le 24 décembre 2022 au pk333 entre les gare de l’Offoué et celle de Booué, le manager de la Setrag, Christian Magni a rencontré les clients du fret fortement impactés par la situation.

Devant ses partenaires, le directeur a d’abord fait le point de la situation 4 jours après l’incident ,lequel a entrainé l’arrêt total du trafic. Selon l’intéressé, une dizaine d’engins sont sur le lieu en attendant les conclusions des etudes topographiques attendus ce jour pour envisager les angles d’attaque.Les premiers coups de pelleteuses seront donnés dès demain.


Depuis l’incident, le dirigeant de la Setrag a dit maintenir un contact direct avec les clients de son entreprise pour leur informer des mesures envisagés susceptibles de rétablir le plus vite possible la voie afin que reprenne le trafic.

S’agissant en effet de l’approvisionnement en denrées de première nécessité dans les Provinces de l’Ogooué Lolo et du Haut Ogooué, préoccupations majeures de ses hôtes, Christian Magni a mis sur la table trois solutions susceptible soulagés, et de parer au plus pressé avant la fin travaux de la rétablissement de la voie dont il faut rappeler prendront plusieurs semaines, voir des mois.

La première solution consiste au transbordement de la gare de Lopé à celle de Booué.Les marchandises ou camions emprunteront la route une fois à Lopé pour Booué, où ils poursuivront le reste trajet par train pour Franceville.La deuxième solution envisage que les camions partent de Libreville pour Booué où ils s’embarqueront pour Franceville.Et enfin la troisième, la plus complexe à mettre en pratique consiste à un transbordement entre les gares d’Offoué et Booué.

Probleme, cette derniere piste necessite des engins de manutention à déployer sur place et que la distance avec la voie la plus accessible est de 10 kilomètres. Donc de ces solutions, les deux premières sont privilégiées a dit le directeur général qui a lancé un message rassurant aux très nombreux clients de la Setrag de la détermination de son entreprise à faire reprendre le trafic le plus rapidement possible.

Représentant les entreprises Total, Petro Gabon, Ckagadis , Transform et Bolloré, clients privilégiés de la serrag, dame Igoumou,directrice commerciale chez Transform a déclaré que leurs activités de transport des produits petroliers et des conteneurs étaient totalement impactées,que comme ses confrères, elle attendait beaucoup de la reunion de mise au point de lundi 1er janvier 2023, laquelle déterminera le choix définitif qui palliera à la situation de crise, vu que la Province du Haut Ogooué se trouve etre la plus impactee.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici