Qui pour défier un Ali Bongo favoris, pour la présidentielle 2023 ?

63

Ils seront plus de 15 à briguer la magistrature suprême lors de l’élection présidentielle, désormais à un tour. Cinq(5) d’entre eux polarisent d’ores et déjà l’attention : le président candidat, Ali Bongo Ondimba face à une opposition très désunie, Alexandre Barro Chambrier, du rassemblement pour la Patrie et la Modernité (RPM), Paulette Missambo, de l’Union nationale (UN), Mike Jocktan, leader du ministère international Christ Révélé aux Nations et se présente sous la bannière du “Gabon Nouveau” et Jean Boniface Assélé, président du Centre des libéraux réformateurs (CLR) et l’oncle même d’Ali Bongo.

Après son Congrès d’investiture qui a eu lieu lundi 10 juillet 2023, un jour après sa déclaration de candidature, le Président sortant a de très fortes chances de l’emporter, les sondages le plaçant largement en tête de ses principaux rivaux, des images qui en témoignent à quelques semaines du triple scrutin. Il est considéré comme un homme d’État bien plus que les autres.
“Merci pour votre confiance. Merci pour cette investiture ! A-t-il déclaré sur un ton déterminé

Alors que l’opposition gabonaise, quant à elle, pourrait avoir des atouts à exploiter en s’unissant, mais qui sans doute refuse la coalition entre elle pour gouverner ensemble dans l’intérêt des Gabonaise et Gabonais.

Ali Bongo Ondimba présentera ainsi dans les prochaines semaines son projet de société, qu’il définit comme “ambitieux” et “tourné vers les priorités des Gabonais” : l’emploi, la baisse du coût de vie, l’éducation, l’égalité d’accès aux soins et à la santé, la sécurité.

Chancia Biyé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici