Présidentielle 2023 : Le CGE a donné son approbation au bulletin unique, une demande émanant de l’opposition.

60

Le Centre Gabonais des Élections (CGE) a introduit une mesure novatrice pour l’élection générale : l’instauration d’un bulletin de vote unique pour les élections présidentielles et législatives. Cette décision vise à faciliter le processus électoral en permettant aux électeurs de voter pour le Président de la République et les députés à l’Assemblée Nationale à l’aide d’un seul bulletin. Les candidats indépendants auront, quant à eux, des bulletins distincts pour garantir leur expression. Cette initiative vise à améliorer la clarté et l’efficacité du scrutin tout en assurant la transparence et l’équité du processus électoral.

Lors d’une conférence de presse tenue ce 1er août, Stephane Bonda, président du Centre Gabonais des Élections (CGE), a annoncé une innovation pour les élections générales du 26 août 2023. Conformément à l’article 68 de la loi n° 07/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiée, le CGE a décidé d’introduire un bulletin de vote unique pour l’élection du Président de la République et celle des députés à l’Assemblée Nationale, tous deux relevant d’un scrutin uninominal.

Cette décision a été prise dans le but de faciliter le processus électoral et de prévenir les éventuelles lacunes pouvant entraver les élections générales. Selon Stephane Bonda, l’adoption d’un bulletin unique pour les deux types d’élection aux scrutins uninominaux et par parti politique représente une réelle opportunité pour les électeurs, leur fournissant un nouvel outil de facilitation du système électoral.

Les candidats indépendants bénéficieront de bulletins distincts garantissant leur expression. Le dépouillement des votes se déroulera selon les modalités habituelles, mais avec l’ajout de deux tableaux dédiés à l’affichage des résultats de l’élection présidentielle et législative.

« Bien entendu, la rédaction des procès-verbaux se fera suivant le rituel habituel avec, cependant, la contrainte d’établir dans chaque bureau de vote autant d’exemplaires de procès-verbaux que de candidats en lice », précise le président du CGE. Cette mesure vise à assurer la transparence et la fiabilité du processus électoral.

GNN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici