PRÉSIDENTIELLE 2023 : Bruno Ben Moubamba NON PARTANT ET APPELLE À UNE TRANSITION POLITIQUE PACIFIQUE

25
*** Local Caption *** Pol- Le prŽsident de l'ACR Bruno Ben Moubamba.

Suite à une déclaration lue par, le secrétaire général de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), Yvon Mouguengui, au nom de leur leader, Bruno Ben Moubamba, le week-end dernier à Libreville, les militants de cette formation politique, ont appelé à une transition politique pacifique, au lieu d’aller aux élections de 2023. C’était lors de la célébration du 6e anniversaire de l’ACR, le 15 octobre 2022.

Pour le secrétaire général de cette formation politique dite de l’opposition, “les élections de 2023 s’annoncent extrêmement répressives. Les signes sont là… n’allons pas aux élections comme en 2016”. Et d’ajouter qu’il “ne peut y avoir de nouvelles élections au Gabon que dans le cadre d’une transition politique pacifique et si possible non militaire… et un donc après une reforme radicale de la Constitution actuelle”. Ce, avant de proposer qu’un gouvernement de “normalisation soit nommé et collège des Sages de la Constitution doit porter la transition politique à raison d’un sage par département, qui se fera assister par des juristes et des experts appropriés”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici