Pour un Gabon prospère, le Président oblige une provincialisation dans la fonction publique

81

C’est lors d’une causerie à Franceville, dans la province du Haut Ogooué. Devant une foule administrative, que le président a exposé son projet ambitieux pour le Gabon de demain.

En effet, selon son projet de société pour le pays, le Chef de l’État, promet un projet centré sur un Pacte Social et Républicain visant à refonder le modèle social et économique du pays.

C’est pourquoi, il a mis en avant trois piliers essentiels de ce pacte, lesquels reposent sur la solidarité envers les plus vulnérables, la cohésion entre les différentes régions du Gabon pour réduire les inégalités territoriales et le renforcement de la place du Gabon sur la scène internationale.

En effet, le rééquilibrage au sein de la fonction publique obligé pour un
investissement dans tous territoires, d’où le Président, Ali Bongo Ondimba a dénoncé la disparité entre la population et le nombre d’agents publics dans la province du Haut Ogooué, et s’est engagé à mettre en place des mesures pour corriger cette situation. Le rééquilibrage de la fonction publique implique un redéploiement des agences parapubliques sur l’ensemble du territoire, afin de créer des emplois locaux et de renforcer l’attractivité des différentes régions, mais aussi provincialiser les recrutements dans la fonction publique, avec un accent sur l’embauche d’enseignants et de personnel soignant dans les provinces les mesures en faveur de l’égalité territoriale, telles que l’extension de la gratuité des bus à toutes les capitales provinciales, y compris Franceville.

Une mesure qui vise à créer des milliers de nouveaux emplois à travers le pays et à favoriser l’émergence de nouveaux centres politiques et économiques.

Des politiques sociales généreuses sont également prévues, comme le doublement des allocations familiales et le triplement des allocations de rentrée scolaire.

Ainsi, pour une victoire claire et nette et grâce à l’engagement et à la détermination du peuple gabonais, Ali Bongo, ne manque pas d’appeler à l’unité et à la mobilisation le 26 août prochain pour un vote en sa faveur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici