Pour Barro Chambrier, il n’existe pas de véritable opposition au Gabon et affirme qu’il est le seul capable de diriger le pays.

52

Lors de son passage sur le plateau de Gabon24 pour l’émission “52 minutes pour convaincre” le 5 août, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) a été très attendu concernant la possibilité d’une candidature commune ou consensuelle au sein d’Alternance 2023. Cependant, ses réponses ont été jugées floues et évasives, ne clarifiant pas la position du RPM sur cette question cruciale.

Interrogé sur la possibilité d’une candidature commune au sein d’Alternance 2023, une plateforme regroupant plusieurs partis politiques dont le RPM fait partie, Barro Chambrier a d’abord évoqué l’existence de 18 candidats de l’opposition face au président sortant, suggérant ainsi qu’une candidature unique n’était plus possible. Cette réponse évitait le sujet initial qui portait sur une candidature commune au sein de l’alliance.

Face à l’insistance des journalistes, il a tenté une autre réponse en affirmant que c’était aux Gabonais de choisir et que le candidat consensuel serait celui sur lequel ils s’accorderaient unanimement. Cependant, ses propos n’ont pas éclairci la manière dont Alternance 2023 envisageait de désigner un éventuel candidat commun, laissant ainsi planer des doutes sur cette hypothèse.

Par ailleurs, Barro Chambrier a émis des critiques envers les autres candidats de l’opposition, les accusant d’être alimentés par le parti au pouvoir (PDG) et les dénigrant en les qualifiant de “tocards” sans dignité, au contraire de lui-même qu’il considère comme le seul véritable opposant capable de diriger le Gabon.

Ces déclarations ont suscité des interrogations quant à la solidité et à l’unité d’Alternance 2023 depuis le départ de Maganga Moussavou. La question d’une candidature commune semble de plus en plus remise en question, tandis que les tensions et les divergences au sein de l’opposition demeurent évidentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici