Port-Gentil : un jeune homme de 21 ans tente d’ôter la vie à sa grand-mère pour un héritage

53

Anthony Koumba Makanga, un jeune homme âgé de 21 ans, est actuellement détenu à la prison du château suite à une grave accusation. Selon les informations rapportées par le journal L’Union, il aurait tenté de mettre fin aux jours de sa grand-mère, Françoise Koumba, âgée d’environ soixante ans, dans le cadre d’un différend concernant l’héritage laissé par sa défunte mère.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin dernier, alors que le petit-fils et sa grand-mère séjournaient à l’église de la Gloire Suprême, située dans le quartier Café-Rio. Anthony Koumba Makanga semblait être en proie à un esprit de colère, ce qui avait motivé leur présence dans cette église depuis plus d’un mois.

Au cours de cette nuit tragique, lors d’une coupure d’électricité, l’impensable s’est produit : Anthony se serait soudainement acharné sur sa propre grand-mère, utilisant un baffle de l’église pour la frapper violemment. Malheureusement, sa grand-mère n’a pas pu identifier son agresseur et s’est évanouie en essayant de sortir de l’église.

Ce n’est pas la première fois que le jeune homme est impliqué dans des actes de violence. La brigade de gendarmerie de l’Océan le connaît déjà pour avoir tenté d’agresser un compatriote avec une machette. Certains ont évoqué la possibilité d’un trouble mental pour expliquer ces agissements, mais son père, Salvator Koumba, a réfuté cette hypothèse. Selon lui, Anthony serait en réalité en colère depuis plusieurs semaines, car il n’a pas pu bénéficier de l’héritage légué par sa mère, décédée il y a neuf ans.

Cette situation aurait créé des tensions avec ses oncles et tantes maternels, qu’il accuse de le maltraiter. Son père rejette donc l’idée d’un trouble mental et affirme qu’il s’agit simplement de frustrations liées à l’héritage. Anthony Koumba est actuellement en détention et sera bientôt présenté devant le parquet du tribunal de Port-Gentil pour répondre de ses actes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici