[Politique]: RÉAGIR condamne la tentative d’intimidation de son Vice-président

22

C’est via un communiqué de presse sur sa page Facebook que le parti politique de l’opposition Réappropriation du Gabon, de son Indépendance et de sa Reconstruction (RÉAGIR) a tenu à informer l’opinion sur un fait jugé condamnable, lecture :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le samedi 01 octobre 2022, un groupe d’hommes visiblement armés et muni de moyens de communication professionnels, s’est invité en son absence, sans décliner ni son identité ni les motifs d’une telle visite, au domicile de M. Michel Ongoundou Loundah, Vice-président du parti REAGIR. En ses lieu et place, c’est sa petite-fille adolescente qui a dû se soumettre à un interrogatoire indécent.

Informé, le Bureau exécutif a aussitôt pris toutes les dispositions pour s’assurer que son Vice-président était bel et bien en sécurité.

REAGIR condamne fermement ces actes d’intimidation, exécutés hors de toute procédure judiciaire contre toutes les voix opposées au régime.

Au moment où les Gabonais attendent des réponses gouvernementales à leurs problèmes quotidiens, il est tout à fait inopportun de rechercher des boucs émissaires à l’incompétence du pouvoir parmi les opposants politiques.

REAGIR interpelle la communauté nationale et internationale sur ces comportements d’un autre âge et se réserve le droit de mener toutes les actions utiles à la préservation de l’intégrité physique et des droits fondamentaux de son Vice-président et, partant, de tous ses militants.

Fait à Libreville, le 03 octobre 2022

Pour REAGIR

Le Vice-président, Porte-parole

Etienne Francky Meba Ondo dit Meboon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici