Police scientifique : bientôt un laboratoire d’analyses ADN au Gabon

77

Les services de la Préfecture de Police de Libreville pourraient être bientôt dotés d’un laboratoire d’analyse de l’ADN. C’est ce qui ressort d’une publication de l’Ambassade de France au Gabon qui annonçait la fin de mission de l’ingénieur en chef du laboratoire de police scientifique de la ville de Marseille.

« L’ingénieur en chef au laboratoire de police scientifique de Marseille, Olivier Marie, clôture aujourd’hui l’étude de faisabilité de la mise en place d’un laboratoire d’analyses ADN au profit de la Préfecture de Police de Libreville. » A indiqué l’Ambassade sur sa page Facebook.

Pour l’Ambassade de France au Gabon, la mise en place d’un laboratoire de ce type « permettrait la résolution de nombreux crimes et délits, notamment dans le cadre des violences faites aux femmes. »

Dans les pays dotés d’une police scientifique équipée en éprouvettes et en réactifs, les techniciens de la police scientifique facilitent la résolution des enquêtes les plus complexes grâce aux traces biologiques, laissées par les malfrats. Pour peu que la scène de crime ne soit pas souillée par des badauds armés de leurs téléphones portables, comme c’est pratiquement toujours le cas au Gabon

En février 2022, l’Ambassade de France offrait déjà un important lot de matériels informatiques à la police scientifique gabonaise, même s’il est navrant qu’avec tous les risques d’espionnage et d’intrusions possibles, la Police Gabonaise, continue de recevoir des dons informatiques d’une puissance étrangère, on peut noter une constante montée en compétences des futurs gars de « la scientifique » au Gabon.

via/medias241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici