Ndong Sima se retire de la plateforme Alternance 2023

50

Ce mercredi 06 septembre, l’ancien candidat à l’élection présidentielle, Reymond Ndong Sima renonce à son appartenance à la plateforme de l’opposition Alternance 2023.

En effet, après le coup d’État de l’armée gabonaise, nous pouvons constater un déséquilibre des alliés de cette plateforme.

“La situation au sein de la plateforme A23 est confuse depuis plusieurs jours. Le contexte de l’évolution du pays avec l’intervention des Forces de Défense et de Sécurité et la mise en place du CTRI est relativement délicate et n’a pas besoin d’initiatives susceptibles de conduire à une situation imprévisible.C’est pourquoi, afin de prévenir toute confusion ultérieure et par souci de clarté, j’ai décidé de mettre un terme à ma présence au sein de cette plateforme”, a-t-il indiqué via sa page Facebook

Une décision qui d’autant plus nécessaire que le candidat consensuel qui a été désigné le 18 août au prix d’un renoncement dont le pays tout entier a pu être le témoin, semble de moins en moins convaincu de l’apport des autres membres de cette plateforme à son succès et attribue désormais ce résultat à sa campagne éclair.

À noter que, la plateforme avait été mise en place pour deux objectifs dont l’identification d’un candidat consensuel et l’adoption d’un programme de gouvernement. Pour finir, l’homme politique a mentionné sa disponibilité pour toute initiative, toute concertation susceptible de contribuer à une restauration inclusive des institutions et à la relance de notre économie.

Chancia Biyé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici