Manifestation des élèves après la diffusion de rumeurs sur la disparition d’une fillette à fougamou

59

Les élèves du lycée public Léon Mboumba et ceux du lycée Technique de la ville de Fougamou, chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi, dans la province de la Ngounié, ont récemment entamé un mouvement d’humeur. Une situation consécutive à des rumeurs de disparition d’une fillette. Après des recherches menées par les agents de force de l’ordre et des volontaires, l’enfant sera retrouvé quelque temps plus tard pour le grand bonheur des proches.

C’est un fait pour le moins inhabituel survenu à Fougamou. En effet, plusieurs élèves après des rumeurs faisant état de la disparition d’une fillette, sont descendus dans la rue pour marquer leur colère quant à la prolifération d’enlèvements. Selon une source proche du dossier, citée par l’Agence gabonaise de presse (AGP), la petite Ndembi Mapangou, âgée de 6 ans était introuvable d’après la déposition faite par un membre de la famille aux agents de force de l’ordre, qui ont aussitôt ouvert une enquête. 

Des fouilles auraient été lancées dans plusieurs habitations en mettant à contribution quelques volontaires. Une opération efficace car la jeune fille aurait été retrouvée saine et sauve quelques heures plus tard. Toute chose qui aurait permis d’apaiser la tension des manifestants pour le grand bonheur de la famille qui a pu pousser un ouf de soulagement.

Y aurait-il un lien entre la retrouvaille de la jeune fille et cette manifestation ? Nul ne saurait le dire avec exactitude. Quoiqu’il en soit, le gouvernement est une fois encore interpellé quant à la résolution de ce problème de sécurité publique. Les populations gabonaises attendent des actes concrets tels que la dénonciation et la condamnation des coupables de ces crimes odieux qui ne cessent de ternir l’image du pays.

via/gmt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici