L’opposition gabonaise persiste dans l’amnésie en ce qui concerne l’adoption du bulletin unique ?

56

L’opposition gabonaise, amnésique et manipulatrice, nie désormais avoir demandé la suspension de l’enveloppe accolée et l’adoption du bulletin unique de vote, malgré l’existence d’un mémorandum signé par plusieurs partis politiques en 2022. Ce document, intitulé “Plaidoyer des partis politiques de l’opposition pour une réforme du système électoral national”, explicitement recommandait ces deux mesures.

Parmi les signataires figuraient les Présidents des Partis suivants :

  • Les Démocrates
  • Rassemblement Pour la Patrie et la Modernité (RPM)
  • Rassemblement Pour le Gabon (RPG)
  • Le Rassemblement des Patriotes Républicains (RPR)
  • Union Nationale (UN)
  • Union Pour la Nouvelle République (UPNR)
  • Le Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ)
  • Union Démocratique et Sociale (UDS)
  • Parti Réveil Citoyen (PRC)
  • Front Démocratique et Culturel (FDC)

Cependant, aujourd’hui, Paulette Missambo, Présidente de l’Union Nationale, et d’autres membres de l’opposition refusent d’assumer ces propositions, adoptant une attitude irresponsable.

Malgré cela, le Centre Gabonais des Élections a pris en compte ces revendications en supprimant l’enveloppe accolée et en adoptant le bulletin unique de vote dans le but d’améliorer l’organisation des élections. Les dispositions de la loi n°07/96 du 12 mars 1996, articles 15, 76, 79 et 104, ont été appliquées en réponse au mémorandum présenté en mai 2022 par les opposants, dont faisaient partie Paulette Missambo et Alexandre Barro Chambrier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici