Les passerelles piétonnes, le sanctuaire des braqueurs ?

22

Les passerelles piétonnes, construites pour faciliter la traversée des usagers, deviennent malheureusement dans certains quartiers de la capitale, le sanctuaire des braqueurs et des bandits aux heures tardives.

En effet, après 22 h, les passerelles piétonnes du PK5, Plein-Ciel et SNI sont envahis par les braqueurs qui attendent patiemment les passants pour dérober leurs affaires. Une situation qui peut parfois virer en bain de sang lorsque les usagers ne coopèrent pas.

“Je me suis fait braquer avec mon petit ami sur la passerelle de Plein-Ciel aux environs de 23 h 30 alors que nous revenions d’une soirée. Ils étaient au nombre de 5 garçons et tous avaient des armes blanches. Ils nous ont arraché nos affaires et nous ont violenté “ confie Béatrice Nguema.

Selon les témoignages de plusieurs victimes, lorsqu’un passant se retrouve au centre de la passerelle, les délinquants surgissent de part et d’autre. Un mode opératoire bien ficelé.

Une situation qui prend de plus en plus de l’ampleur au regard des témoignages des victimes. Le ministère de l’Intérieur devrait instaurer une patrouille sur les différentes passerelles de la capitale afin de veiller à la sécurité des passants.

via/M241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici