Les membres du Gouvernement s’imprègnent des avancées et de la mise en pratique du programme de remise à niveau du chemin (PRN) de fer initié par Setrag  et ses partenaires.

17

Le département de la lopé dans la Province de l’Ogooue Ivindo a reçu le dimanche 11 décembre 2022 une forte délégation gouvernementale conduite par le Vice premier ministre (VPM), ministre de l’énergie et des ressources hydrauliques, Alain Claude Bilie-By-Nzé venu s’imprégner des avancées et de la mise en pratique du programme de remise à niveau du chemin (PRN) de fer initié par Setrag  et ses partenaires.

Composée des ministres de la Santé, Dr Obiang Ndong, des Travaux publics, Toussaint Kouma Emane, de la Formation professionnelle, Raphaël Ngazouzé et des Transports Brice Constant Paillat, la délégation gouvernementale chapeautée par Alain Claude Bilie-by-nze a été conduite sur les emprises ferroviaires par le directeur général de la Setrag, Christian  Magni.

Vieux de plus de quatre décennies, le chemin de fer gabonais a depuis entrepris sa cure de jouvence pour répondre au mieux à une demande sans cesse croissante de ses clients. Des mutations dont la société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) est à ce jour garante pour confirmer sa place de premier partenaire du gouvernement en matière économique.

C’est consciente de ces réalités dues à la vétusté de ses installations d’une part et de son ambition de s’arrimer aux standards internationaux en matière d’exploitation de chemin de fer d’autre part que la Setrag, filiale du groupe Eramet, concessionnaire de l’État a mis en place le PRN, lequel est un vaste programme de remise à niveau de toute la voie ferrée tant sur le plan infrastructurel que social. Ce PRN prend en compte tous les aspects du fonctionnement de l’entreprise y compris les aspirations des communautés hôtes via sa politique RSE.

Le séjour des membres du gouvernement via ces emprises ferroviaires a donc consisté à apprécier de visu l’état de la voie ferrée. Une voie renouvelée à plus de 250 km sur 648 que compte la ligne, de toucher du doigt les réalisations au profit des populations hôtes et l’impact que l’entreprise exerce sur le quotidien des clients et riverains.

À Booué, chef-lieu du département de la Lopé qui abrite une grande gare, le VPM et les siens ont visité l’usine de construction de traverses en béton, bi-bloc conçus pour remplacer celles en bois, moins résistantes aux tonnages actuels. Par ailleurs,  ils ont pu visiter l’école publique communale de Tsongbial dont les travaux de construction et d’équipement de deux salles de classe ont été entièrement assurés par la Setrag et lancer les travaux d’extension, de construction et de rénovation du centre hospitalier départemental qui sera entièrement financé par la Setrag pour un coût de près d’un milliard FCFA.

Le Programme de Remise à Niveau du chemin de fer (PRN) est plus qu’un programme, une réalité. La présentation aux membres du gouvernement de ses projets, financés et pilotés par la Setrag en est une parfaite illustration. Toute chose qui a fait dire à Christian Magni, directeur général de la Setrag que « l’entreprise qu’il dirige est résolument tournée vers une dynamique positive, celle de la modernisation du chemin de fer et toutes ses installations ».

Dans cette optique, 225 km de voie sur les 648 en bois ont laissé la place aux bi-blocs (la traverse en béton) et d’ici la fin d’année 100 km du rails 60 seront installés sur les zones dites instables pour fluidifier le trafic. « Mieux nous voulons accentuer notre apport dans la mise en œuvre du programme gouvernemental sur la relance de l’économie et la politique RSE impulsée par les plus hautes autorités de notre pays », a conclu le Top manager de la Setrag.

Toute chose qui a suscité des réactions positives auprès des membres de la délégation à l’occurrence Toussaint Okouma Émane des travaux publics, Brice Constant Paillat des transports et Raphaël Nguazuze de la Formation professionnelle et fils de la localité qui se sont dit satisfaits tout en exhortant la  Setrag de continuer à assurer sa mission économique pour le développement du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici