Les candidats aux concours de l’ENI, l’ENSET et l’ENS, inquiets pour le retard des résultats

205

Lancés le 27-28 juillet, le concours externe d’entrée à l’École normale des instituteurs (ENI) de Libreville et de Franceville avec plus de 7676 candidats pour seulement 600 places, tandis que l’École Normale Supérieure de l’enseignement technique (ENSET), était en examen du 31 juillet au 1er Août. Quant à l’École Normale supérieure (ENS), les épreuves s’étaient déroulées entre le 3 et 4 août 2023.

Des dates en effet qui avaient été rendu public par le ministre de l’Éducation nationale, Camélia Ntoutoume Leclercq, le 15 juillet dernier. Ce, après sept ans d’interruption afin de répondre au déficit d’enseignants sur l’ensemble du territoire.

Des résultats dont, jusqu’à ce jour, les participants sont dans une longue attente, alors que le calendrier académique 2023-2024 est connu de tous. 

Jusqu’à quand nous allons attendre les résultats de ces concours ? Jusqu’à nous nous sommes endettés pour y prendre part, aujourd’hui aucune communication n’est faite autour”, a-t-il indiqué, un participant à ce concours 

Décidément, le Président de la Transition, Brice Clotaire Oligui Nguema, a encore beaucoup à faire pour le rétablissement de tous les secteurs d’activité afin que le Gabonais retrouve ces lettres de noblesse.

En effet, le Gabon totalise aujourd’hui près de 40% du chômage, la jeunesse gabonaise étant au Premier rang. La possibilité pour le jeune Gabonais à trouver un emploi, devient quasiment impossible avec des comportements malsains qui même se sont développés dans le pays. À cela, nous comptons, le paiement pour gagner un concours, des listes imposées par certaines personnalités et que dire des concours dont la jeunesse n’entend l’existence qu’après la proclamation.

Nous espérons que ces comportements soient bannis par des autorités compétentes.

Chancia Biyé

2 Commentaires

  1. Nous sommes fatigués d’attendre, les résultats devraient déjà être connus en principe, à ce jour il n’y a aucune communication de la part du ministère de l’éducation nationale, vce n’est pas normal !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici