Les anciens membres du régime précédent ont reçu l’injonction de restituer leurs passeports diplomatiques.

44

Dans un communiqué, le ministère gabonais des Affaires étrangères demande à tous les dirigeants dont les institutions ont été dissoutes par les militaires après le coup d’Etat du 30 août dernier, de rendre leurs passeports diplomatiques et de service.

« Le ministre des Affaires étrangères, chargé de l’intégration régionale et des gabonais de l’étranger porte à la connaissance de toute personne détentrice d’un passeport diplomatique et leurs ayant-droits ou un passeport de service ayant cessé leurs fonctions de bien vouloir restituer les dits documents », annonce le communiqué lu par Michel Franck Nembe Lessidi, Directeur de la Communication du ministère des Affaires étrangères.

Effet Lee White ?

L’annonce est intervenue après la fuite ou l’exfiltration le 7 octobre dernier de l’ancien puissant ministre des Eaux et forêts, Lee White, un très proche du président déchu, Ali Bongo.

D’origine écossaise, Lee White aurait réussi à dribler la vigilance des services de l’immigration pour se soustraire de la justice alors qu’il était placé en résidence surveillée. Il serait actuellement à Londres auprès des siens.

selon, gabonactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici