Le Pr Lee White interpelle sur l’importance du «One Forest Summit»

22

Le ministre gabonais des Eaux et Forêt, le Pr Lee White, a interpellé sur les antennes de nos confrères de TV5Monde la communauté internationale sur l’importance du «One Forest Summit» qui sera organisé du 1er au 2 mars prochain à Libreville au Gabon.

Représentant 20% de la solution contre les changements climatiques, le membre du gouvernement a expliqué que la préservation des forêts devrait être comme c’est le cas pour le Gabon, une préoccupation commune. En effet, ces dernières années, le pays d’Ali Bongo Ondimba s’est fortement distingué en la matière. Les autorités ont mis sur pied une politique de préservation du couvert forestier devant contribuer à la lutte contre la destruction de la couche d’ozone et depuis multiplié des actions.

Le moins que l’on puisse dire c’est que grâce à son activisme dans ce sens, le pays a été le premier État en Afrique à avoir été récompensé pour ses efforts de préservation de sa forêt. Ce qui témoigne de l’intérêt de plus en plus grandissant que les autorités accordent à la question climatique. De plus, il faut reconnaître que l’exécutif compte beaucoup sur sa forêt pour préparer l’après pétrole. La forêt est donc le pétrole vert sur lequel les autorités gabonaises comptent pour poursuivre sa transformation économique.

Sur ce plan, le Gabon dispose de plusieurs millions de tonnes de crédits carbone que les autorités souhaitent valoriser. Et le fruit de cette valorisation sera réparti entre l’Etat et les populations. C’est donc la preuve que la forêt a un véritable rôle central à jouer.

daily

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici