Le GSEZ rappelle son engagement Vis-à-vis des employés de la Zone Économique de Nkok

55

Après la rencontre entre l’Autorité Administrative de Nkok (AAN) et le collectif “Coopérative des Travailleurs de la Zone d’investissement spéciale de Nkok” (CTZEN), GSEZ suit de près la situation et souhaite réitérer son engagement pour la promotion de conditions de travail plus sûres et équitables au sein de la ZIS de Nkok.

En effet, le GSEZ est l’organe d’aménagement, de gestion et de développement de la Zone d’Investissement Spéciale de Nkok (ZIS). GSEZ assiste et collabore avec l’AAN, autorité régalienne en charge de veiller au respect et à l’application des lois gabonaises au sein de la ZIS.

Dans le contexte actuel, GSEZ, réitère son engagement en faveur de conditions de travail plus justes et sûres qui respectent la réglementation en vigueur en République gabonaise et continuera à travailler main dans la main avec l’AAN dans toutes ses missions, notamment en assistant et contribuant aux initiatives administratives et dialogues en cours.

Le GSEZ a mis en place de nombreuses initiatives et collaborations visant à améliorer les normes du travail tout en garantissant un environnement d’affaires durable et responsable au sein de la zone :

1. Dans le cadre d’une collaboration permanente, GSEZ accompagne les missions d’audit diligentées par l’inspection du travail et facilite les échanges entre l’AAN et les entreprises installées au sein de la ZIS.

2. Création et déploiement au sein de la ZIS de “SAFER”, une cellule de monitoring des conditions de travail sur le plan de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement (QHSE) et de la mise en place de principes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour accompagner les industriels de la zone.

3. Mise en conformité avec les standards internationaux de l’International Finance Corporation (IFC).

4. Mise en place d’un contrat de bonne conduite ESG (environnemental, social et gouvernance).

Tous ces mécanismes visant à améliorer les conditions des travailleurs de la zone, semble être appliquée déjà depuis plusieurs années. Mais cela est-il suffisant pour le bien de tous ?

Seth Pambo

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir, juste pour dire que le ministère des transports doit se mettre en œuvre,en facilitant le processus de l obtention du permis de conduire au Gabonais.il faut arrêter avec les pots de vin, notre beau pays le Gabon a besoin des chauffeurs nationaux bien formé.etc….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici