Le Général Brice Clotaire Oligui Nguema accueille les partis politiques, les syndicats et le corps diplomatique.

66

Après avoir tenu des discussions le 31 août 2023 avec les représentants du Patronat et des confessions religieuses, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema, Président du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI), a aujourd’hui accueilli au Palais Rénovation un large éventail d’acteurs, dont les Fédérations syndicales, les associations, la société civile, le corps diplomatique, les institutions financières et la classe politique gabonaise.

Comme lors de ses précédentes rencontres, le Président du Comité de Transition a réitéré les raisons qui ont conduit à la création du CTRI, mettant en avant sa vision consistant à restaurer la dignité du peuple gabonais et à redorer l’image de notre nation. Son objectif principal demeure de renforcer nos institutions et d’organiser rapidement des élections démocratiques, inclusives, pacifiques et conformes à la volonté du peuple gabonais. Il a tenu à rassurer tous ses interlocuteurs quant à l’avancement du processus de restauration en cours.

En ce qui concerne les relations diplomatiques, le Général de Brigade a affirmé que le Gabon honorerait ses engagements envers ses partenaires nationaux et internationaux, ainsi que les accords bilatéraux et multilatéraux favorisant le progrès du peuple gabonais. Il a également souligné l’intention de réorganiser les institutions de la République pour les rendre plus démocratiques, conformes aux normes internationales en matière de respect des droits de l’homme, des libertés fondamentales, de l’État de droit, de la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, ainsi que de la préservation de l’environnement. Le Général Oligui a par ailleurs sollicité le soutien des institutions financières pour le financement des infrastructures essentielles dans des secteurs prioritaires tels que la santé, l’éducation, l’emploi, et la diversification de l’économie.

En conclusion, le Président de la transition a lancé un appel à la classe politique et à la société civile pour qu’ils participent activement à l’édification d’institutions solides, notamment en élaborant une constitution robuste et un code électoral aligné sur les aspirations du peuple gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici