Le Gabon émet des titres publics et vise à lever entre 350 et 400 millions de francs CFA par le biais des OTA.

62

Ce mercredi 11 octobre 2023, la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor du Gabon a lancé, par le biais d’adjudication, deux obligations du trésor assimilables (OTA) d’une valeur située entre 350 et 400 millions de francs CFA. Ces obligations ont des échéances de 2 et 4 ans. Le gouvernement de transition, à travers la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor, a officiellement entamé deux opérations d’émission d’obligations du trésor assimilables (OTA) ce mercredi 11 octobre 2023. Le Gabon cherche ainsi à lever un montant global compris entre 350 et 400 millions de francs CFA sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale.

La première opération d’OTA, d’une valeur comprise entre 175 et 200 millions de francs CFA, est dématérialisée et a une maturité de 2 ans. Elle est rémunérée à 5%, avec des intérêts payés annuellement et un remboursement in fine, prévu le 13 octobre 2025. La seconde opération, également d’une valeur entre 175 et 200 millions de francs CFA, est dématérialisée et a une maturité de 4 ans. Elle est rémunérée à 5,75%, avec des intérêts payés annuellement, pour une échéance prévue le 16 septembre 2026.

Les souscriptions pour les volumes d’émission, compris entre 17 500 et 20 000, avec une valeur nominale unitaire de 10 000 francs CFA pour les deux opérations, se feront auprès de la Bicig. Les objectifs de ces souscriptions, cependant, n’ont pas été précisés par les autorités gabonaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici