La ZIS de Nkok: Un moteur de l’économie gabonaise grâce à la politique d’Ali Bongo

39

Mise en place en 2010 par le Président Ali Bongo au lendemain de son accession à la magistrature suprême, la Zone d’investissement spécial (ZIS) de Nkok, autrefois appelée, la Zone également spéciale de Nkok, est devenu 13 ans après, le moteur de la diversification de l’économie gabonaise, avec la création de 16 000 emplois directs et indirects, 265 millions de dollars en produits exportés annuellement, 820 000 m³ de bois transformés en 2020 et 1,7 million de dollars générés en investissements étrangers directs, 94 entreprises implantées, de nombreux opérateurs économiques en cours de négociation pour l’occupation des 700 hectares restant de superficie.

L’une des missions de cette zone est le transfert des compétences au profit des nationaux. Pour répondre à la demande de formation de la jeunesse gabonaise. C’est pourquoi, l’État a consenti à investir dans la construction de trois centres de formation à caractère international et multisectoriel au sein de la ZIS.

Créée en 2010 et critiquée par les détracteurs du Président Ali Bongo Ondimba, la Zone d’investissement spécial de Nkok devient un maillon fort de l’économie gabonaise, grâce aux nombreuses réformes mises en place par le gouvernement pour accélérer la transformation structurelle de l’économie du Gabon, à travers la stratégie de développement, le plan d’Accélération de la Transformation (PAT), impulsé par le Chef de l’État afin de renforcer l’économie nationale.

Aujourd’hui, grâce à sa visibilité et sa matérialisation, cette zone a été classée en 2022, par FDI Intelligence, comme meilleure zone franche pour les pratiques environnementales en Afrique, suscitant de plus en plus l’intérêt d’autres pays à travers le monde. Des États africains tels que le Togo, la Côte-d’Ivoire et la République démocratique du Congo ont effectué des visites à la zone d’investissement spécial de Nkok pour comprendre les mécanismes du Gabon dans la transformation locale des produits et de s’en inspirer.

Chancia Biyé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici