Jean Boniface Assélé, « Il a fait 5 ans il était malade, réclamez la justice à sa femme »

49

Le général à la retraite, Jean Boniface Assélé, par ailleurs oncle maternel de l’ancien Président de la République, Ali Bongo Ondimba, déposé le 30 août 2023 par le Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), estime que son neveu, victime d’un AVC depuis octobre 2018, lequel ne le permettait plus, semble-t-il de gérer le pays, n’est pas coupable du désordre qui était à court au sommet de l’Etat ces dernières années.   

« Il a fait 5 ans il était malade, réclamez la justice à sa femme », a fait observer M.  Assélé Dabany dans une récente sortie médiatique.

Sans aller dans les détails, Jean Boniface Assélé, pense que c’est l’ex-première dame, Sylvia Bongo Ondimba, qui est coupable des différents griefs qu’on pourrait reprocher à son neveu.

Connu pour sa grande gueule, le président fondateur du Centre des libéraux réformateurs (CLR) était une des rares personnalités au sein de la famille jadis au pouvoir qui dénonçait « les manigances qui se tramaient » au sommet de l’Etat.

Il avait à son temps, dénoncé à maints fois, la gestion hasardeuse du pays par un groupuscule des « étrangers » dans l’ombre tapis au sein du pouvoir qui dirigeaient le pays. Toute chose l’ayant contraint de se porter candidat à la dernière élection présidentielle pour « redonner la dignité au peuple gabonais et défendre la patrie ».

Sa candidature avait été invalidée par le Centre gabonais des élections (CGE), aujourd’hui dissout comme d’autres institutions. A l’instar d’autres dignitaires de la République, Jean Boniface Assélé lance un appel pour que le Président de l’Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, Chef de l’Etat puisse le revoir sous peu.

via gabonactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici