GSEZ se distingue comme précurseur en matière d’évaluations environnementales au Gabon.

39

À une époque où la conformité légale des entreprises revêt une importance cruciale, la Zone Économique Spéciale de Gabon (GSEZ) s’acquitte de ses obligations légales en matière de bilan carbone depuis 2019. Cette démarche s’inscrit dans le contexte d’une industrialisation durable.

Mais que représente concrètement un bilan carbone ? Son objectif est de quantifier les émissions de dioxyde de carbone (CO2) générées par une unité industrielle, dans le but d’élaborer des stratégies visant à réduire ces émissions. Pour GSEZ, cette norme n’est pas seulement une obligation légale à respecter, mais également un outil permettant de favoriser le développement industriel du pays sans porter préjudice aux conditions de vie des habitants ni à l’environnement.

La loi 007-2014, article 42, stipule que les acteurs économiques sont tenus d’établir des bilans carbone pour évaluer les volumes de gaz à effet de serre émis par leurs opérations, dans le but de les réduire. En 2021, la législation sur les changements climatiques a renforcé les obligations des acteurs économiques.

Dès 2019, GSEZ a constitué une équipe dédiée et a réalisé ses premiers bilans carbone. Depuis lors, cette entreprise spécialisée dans l’aménagement et la gestion de zones industrielles effectue des bilans carbone certifiés chaque année. En 2023, GSEZ a franchi une étape supplémentaire en auditant non seulement ses installations à Nkok, mais aussi celles d’Ikolo, le port d’Owendo, le port minéralier et plusieurs autres entreprises de la zone pour la première fois. Au total, près de dix audits carbone ont été menés simultanément.

Ces études complexes sur le terrain ont été lancées en avril de cette année et ont mobilisé une équipe composée d’employés locaux spécialisés. Cette initiative est menée en collaboration avec un référent carbone au sein de chaque entreprise, dans le but de renforcer les connaissances en la matière et de promouvoir de bonnes pratiques au quotidien.

Les résultats de l’étude du bilan carbone sont en cours de validation, mais GSEZ est déjà considérée comme un modèle au Gabon en matière de conformité environnementale. Pour confirmer ces résultats, les sites ont été soumis à une évaluation par un cabinet d’audit, SGS, leader mondial de la certification environnementale. Les conclusions de leur audit devraient être disponibles d’ici la fin de l’année. Cette initiative volontaire entreprise par GSEZ est unique au Gabon et s’inscrit parfaitement dans l’engagement du groupe en faveur de l’industrialisation durable du continent africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici