Gabon : Le transport aérien plombé par l’augmentation des taxes et du prix du kérosène

47

Le secteur du transport aérien national a, une nouvelle fois, enregistre des résultats mitigés.

D’après les données du ministère de l’Economie, au second trimestre 2023, l’indice du nombre de passagers, principal indicateur de mesure de l’activité du transport aérien, a fléchi de 1,4% en glissement trimestriel.

L’activité continue de pâtir de la hausse des charges (prix du kérozène et hausse des taxes de l’ASECNA) qui a été répercutée sur les prix des billets d’avion.

En revanche, rapporté à la même période de l’an dernier et au cumul des six mois, l’indice s’apprécie respectivement de 6,3% et 14,9%, dénotant ainsi du dynamisme du secteur.

Il faut savoir que le prix du kérosène a doublé au Gabon.

Il est passé de 600 francs le litre en janvier 2022 à…1250 francs en 2023.

Une situation, qui depuis, a une répercussion inévitable sur le prix des billets d’avion.

Surtout que l’Asecna a procédé, en janvier 2023, à une nouvelle hausse de ses taxes de navigation, déjà considérées comme les plus élevées au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici