Gabon : la CNNII s’achemine vers une résolution de la crise ?

47

La compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNI) n’a malheureusement pas échappé aux mouvements de grève qui sévissent dans le pays.

En effet, depuis le 31 juillet, le collège des délégués de la CNNI est en grève pour revendiquer le paiement de 17 mois de salaires impayés. Ces revendications sont légitimes, et il est également important de souligner que la situation de la CNSS, de la CNAMGS, et des salaires est préoccupante. Cependant, il convient de noter que depuis plusieurs années, la CNNI tourne au ralenti en raison de l’absence de navires fonctionnels. L’entreprise étatique est désormais contrainte de louer ou sous-louer des navires et de la logistique pour satisfaire sa clientèle et remplir sa mission.

Chose surprenante, La direction générale de la CNNI est taxée de tirer avantage du non règlement des salaires. Au contraire, nos investigations ont révélé que cette direction générale a engagé diverses démarches pour redresser l’entreprise et solliciter des soutiens multiformes pour tenter d’atténuer le poids de sa dette salariale.

La situation reste préoccupante, mais il semble que la direction générale continu de s’activer pour trouver des solutions afin d’apaiser les tensions sociales au sein de l’entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici