Gabon : « Chers opposants, pourquoi tant de peur face au bulletin unique du CGE ? » Tribune libre de Zul Oyabi Lassissi

85

Que ce soit les voix de la société civile, les membres ardents de la plateforme Alternance 2023, ou encore les indépendants tels que PG41, tous se trouvent aujourd’hui en ébullition autour du concept du bulletin de vote pour l’année 2023, tel que proposé par l’organe responsable des élections au Gabon. Ce bulletin introduit une dimension nouvelle, permettant à l’électeur de non seulement choisir le prochain président, mais également le député de sa circonscription. Cette option s’étend même à la possibilité de ne voter que pour le président, en particulier dans le cas d’un candidat indépendant, ou d’opter exclusivement pour un député plutôt que pour le président.

Cependant, depuis la révélation de cette innovation électorale, les protagonistes de l’opposition sont pris d’une agitation frénétique. Depuis de nombreuses années, ils ont inlassablement clamé que la population rejette catégoriquement le président Ali Bongo Ondimba. Or, cette nouvelle disposition leur offre l’opportunité sans précédent de démontrer au monde entier que leur affirmation trouve un écho authentique, ou bien de sombrer définitivement dans les abysses de l’embarras.

Celui qui triomphe en récoltant la majorité des sièges parlementaires est indubitablement l’élu du peuple. Cependant, face à la vigueur manifeste de notre parti politique et à son influence profondément enracinée à l’échelle locale, nos adversaires commencent à manifester des signes de nervosité. Cette réaction traduit leur flagrant manque de préparation et met en évidence leur fragilité stratégique.

Si leur certitude quant au rejet du candidat soutenu par la Majorité par la population est authentique, alors qu’ils la prouvent simplement en remportant une victoire éclatante au Parlement. Sinon, tout discours ultérieur ne serait que l’écho d’un refrain usé, familièrement connu et maintes fois entendu.

via-republique241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici