Esther Miracle : 372 millions fcfa pour les rescapés

21

Depuis le naufrage du Navire Esther Miracle, le gouvernement ne cesse d’apporter son soutien aux victimes. Dans cet élan, deux semaines après le drame, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a décidé de l’octroi d’une somme de 372 millions de Fcfa aux 124 rescapés, annonçant une aide pour les obsèques des disparus. Accompagné de certains membres du gouvernement, le Premier ministre Alain Claude Bilie By Nze s’est à cet effet entretenu samedi 25 mars 2023 avec les rescapés et familles de victimes dudit naufrage.

Au cours de cette rencontre, il était question pour le Chef du gouvernement d’échanger avec les rescapés et familles de victimes, des différentes aides déployées par le gouvernement et les aider à regagner leurs différents lieux d’habitation. Suivant les différents cas, il a tenu à rassurer sur les moyens d’accompagnement adaptés.

« Il y a la situation des familles qui ont déjà retrouvé un corps.L’Etat les accompagne dans l’organisation des obsèques à la demande du Chef de l’Etat, bien sûr dans une solidarité nationale. », a confié Ali Claude Bilie Nze.

Au dimanche 26 mars 2023, le bilan provisoire des 124 secourus et 30 décès dont 4 non identifiés. Alain Claude Bilie By Nze a confirmé la poursuite des recherches et l’aide apportée aux familles en attente.

« Pour les autres familles qui n’ont pas encore retrouvé les corps, nous continuons les recherches pour les aider à identifier les corps et on va les accompagner. Nous n’avons pas arrêté les recherches et elles ne seront pas arrêtées pour le moment parce que nous continuons à rechercher les corps, jusqu’à ce que tous ont fasse le constat de l’impossibilité et on avisera avec les familles avec ce qu’il y a lieu de faire. », a-t-il souligné.

En ce qui concerne les indemnisations, selon le Premier ministre, « le temps viendra pour l’armateur de ces assurances et si l’Etat est reconnu responsable ou coupable par les juridictions compétentes, on avisera, mais ce n’est pas encore le cas a-t-il confié.

Un service a été mis en place au niveau de la Croix Rouge pour accompagner les familles de victimes dans l’établissement des documents administratifs (certificats de décès, déclarations)

Via/M241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici