Elections générales 2023 : Ces 5 députés PDG assurés d’être élus d’office ?

38

C’est à quelques pas de l’ouverture de la campagne électorale dans le cadre des élections générales 2023, le Parti démocratique gabonais (PDG) est d’ores et déjà assuré d’avoir 5 députés déjà élus dans un parlement qui compte 143 députés.

Et pour cause : les 5 députés PDG, candidats à leur propre succession, n’ont pas d’adversaires. Ils sont candidats uniques, faute de challengers enregistrés au Centre gabonais des élections (CGE).

Ces élus du parti au pouvoir depuis 1968 sont le président sortant de l’Assemblée nationale Faustin BOUKOUBI, candidat au 1er siège de la Lombo-Bouenguindi près de Pana et le ministre Blaise LOUEMBE dans 1ᵉʳ arrondissement de Koulamoutou, tous deux natifs de la province de l’Ogooué-Lolo.

Et 3 fils et filles du Haut-Ogooué, le 5ᵉ vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Pierre OYIBA dans le 1ᵉʳ arrondissement de Franceville, la ministre de la Défense nationale Félicité ONGOUORI NGOUBILI dans le 2ᵉ siège de la Lékoni-Lékori et la fille ainée d’Ali BONGO ONDIMBA, Malika BONGO ONDIMBA au siège unique du département de la Djouori-Agnili.

Sauf événement inattendu de dernière minute, on voit mal comment ces 5 députés PDG ne pourraient pas rempiler pour un nouveau bail de 5 ans à l’hémicycle Léon MBA.

Ainsi, la future 14ᵉ législature de l’Assemblée nationale compte-t-elle déjà 5 élus du peuple. Car dans ce cas de figure, et vu que la loi électorale gabonaise ne reconnaît pas l’abstention, même avec une (1) seule voix, la leur, leur réélection est validée.

CB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici