Élections Générales 2023 : Avertissement du Parquet de la République aux Fauteurs de troubles et commanditaire

39

Le mardi 25 juillet 2023, le Parquet de la République a tenu à informer tant l’opinion nationale qu’internationale des peines et sanctions qui seront infligées aux individus perturbant le processus électoral actuellement en cours. Le Procureur de la République, André Patrick Roponat, a pris la parole lors d’une communication au Tribunal de première instance de Libreville dans le but de sensibiliser les parents à leur rôle et responsabilité envers la société.

L’objectif de cette communication était de mettre en garde contre les conséquences encourues par ceux qui s’engageront dans des actes visant à perturber l’ordre public en République Gabonaise pendant la période électorale. Ces fauteurs de troubles et leurs commanditaires devront répondre de leurs actions devant la justice.

Il est essentiel de rappeler à chacun, notamment aux parents, que la stabilité et la paix pendant les élections sont cruciales pour préserver la démocratie et l’intérêt supérieur de la nation. Toute tentative de déstabilisation sera prise au sérieux et traitée avec la fermeté nécessaire afin de garantir un processus électoral équitable et transparent.

En somme, le message clé est que les comportements nuisibles et perturbateurs durant cette période sensible ne seront pas tolérés et que ceux qui s’y adonneront devront faire face à des sanctions sévères conformément à la loi. Il appartient à chaque membre de la société de contribuer à la préservation de l’ordre public et à la consolidation de la démocratie au Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici