Dette publique : Les militaires désormais derrière les Chefs d’entreprises véreux

37

C’est la principale annonce faite, le 21 septembre 2023, par le ministre délégué à la présidence, Porte-Parole du CTRI, le lieutenant-colonel Ulrich Mamfoumbi Mamfoumbi.

En effet, les Chefs n’ayant pas surfacturé leurs services à l’État ou qui n’ont jamais livré les chantiers obtenus dans le cadre des marchés publics courent le risque d’avoir de sérieux ennuis judiciaires avec la réactivation, le 13 septembre 2023, de la Task Force sur la dette publique.

En effet, contrairement à la première Task Force mise en place en mars 2020 et qui était composé majoritairement de « civils » , la seconde sera, cette fois-ci, chapeautée par des militaires hauts-gradés.

« Les responsables de l’administration et des entreprises qui recevront les convocations de la Task-force doivent se rendre, sans délai, dans les locaux de la Task-force », a indiqué le ministre délégué.

Les autorités de Transition, notamment le Chef de l’Etat, Brice-Clotaire Oligui Nguéma a d’ores et déjà prévenu que tous les acteurs impliqués dans des malversations financières répondront de leurs actes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici