Des « kobolos » dans les sacs des lycéens à Ntoum

61

Les bus mis à la disposition des élèves par le gouvernement, auront été bénéfiques. En effet, c’est lors d’une fouille initiée par les équipes de la Société gabonaise de transport (Sogatra) que le constat a été fait. Des substances illicites ont été trouvées en l’occurrence des « kobolos » dans les sacs des apprenants des lycées et collèges de Ntoum.

La consommation d’un médicament anti-douleur appelé « Tramadol » et surnommé «kobolo» par la jeunesse fait fureur dans les écoles au Gabon depuis 2017. Mélangée à de l’alcool, cette mixture met dans un état second et rend violents ceux qui la consomment.

Selon nos confrères de L’Union, les lycéens et collégiens pris en possession de ce produit prohibé ont été mis à la disposition des responsables de leurs établissements respectifs. Le relais leur a été donné afin de prendre des mesures qui s’imposent aux auteurs de ce genre d’actes, mais également de tout mettre en place afin de décourager ceux qui veulent s’y essayer.

La consommation des drogues en milieu scolaire fait partie des maux qui minent le milieu scolaire au Gabon. Un problème courant auquel le gouvernement essaie d’apporter des solutions tant bien que mal.

M241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici