Coopération : Oligui Nguema à Malabo, accompagné de la 1ere dame Zita Oligui Nguéma

29

Le président de la Transition gabonaise, le général de brigade Brice-Clotaire Oligui Nguéma, accompagné de la Première Dame, Zita Oligui Nguéma, a entrepris une visite à Malabo, en Guinée Équatoriale, pays voisin du Gabon.

Une visite qui marque la première sortie officielle du nouvel homme fort du Gabon à l’étranger depuis la prise de pouvoir par le Comité de transition et la restauration des institutions (CTRI) le 30 août dernier.

La visite revêt une importance particulière car elle vise à apaiser les tensions qui ont émergé ces derniers temps entre le Gabon et la Guinée Équatoriale.

Des tentatives présumées d’ingérence de Malabo dans les affaires internes du Gabon ont suscité des préoccupations et ont nécessité des efforts diplomatiques pour résoudre les différends.

Dans son discours d’investiture prononcé le 4 septembre à Libreville, le président de la Transition, Brice-Clotaire Oligui Nguéma, a réitéré son engagement à renforcer les institutions gabonaises et à les rendre démocratiques et crédibles à l’issue de la période de transition. Il a également souligné la volonté du Gabon de jouer un rôle actif au sein des organisations régionales et sous-régionales.

Les relations entre Libreville et Malabo ont été tendues ces derniers temps en raison d’incidents tels que l’arrestation récente de Mike Jocktane et de Thérence Gnembou, proches du Professeur Albert Ondo Ossa, qui étaient accusés de solliciter une intervention extérieure pour restaurer l’ordre constitutionnel au Gabon. La lettre de demande aurait été attribuée à l’ancien candidat à l’élection présidentielle d’août 2023.

De plus, la Guinée Équatoriale avait appelé à des sanctions à l’encontre du Gabon au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) peu de temps après la prise de pouvoir par les militaires à Libreville.

Cependant, ces tensions semblent s’apaiser progressivement, notamment grâce au soutien multiforme de la communauté internationale au Comité de transition pour la restauration des institutions au Gabon. Malabo a récemment montré un signe de recul par rapport à ses précédentes positions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici