CNSS: après leur rencontre avec Bilie By Nze, les syndicats suspendent la grève.

23

Le Syna-Cnss, le Syp-Cnss et le Synapss, ont d’un commun accord décidé de suspendre le mouvement de grève débuté depuis le début de l’année, après avoir rencontré le Premier ministre, Alain Claude Bilie By Nze, ce 16 février 2023.

Après plus de six semaine de grève, les syndicats ont échangé avec le premier ministre qui était accompagné du ministre de la santé et des affaires sociales, Dr Guy Patrick Obiang, ainsi que l’administrateur provisoire, Christophe Eyi. Au terme de l’entretien, les syndicalistes et la tutelle ont ouvert la porte au dialogue, pour mettre fin à la crise qui émaille le bon fonctionnement de cette entité.

« Cela fait plusieurs semaines que nous voulons que l’administration provisoire verse le 13e mois intégralement à tous les agents. C’est la seule raison pour laquelle nous sommes encore en grève. Nous avons remis tous les éléments au Premier ministre pour qu’une solution soit trouvée rapidement. Conscient qu’on ne peut se retrouver sereinement autour d’une table pendant qu’un mouvement d’humeur est en cours, c’est pour cela que nous avons décidé de lever la grève.» À expliqué Clotaire Mezui Eyi, président du Syp-Cnss.

Pour le ministre de tutelle, cette situation est surtout consécutive à des incompréhensions. « Lorsqu’on veut restructurer un organisme, il faut s’attendre à ce que cela provoque des incompréhensions qui ont, dans le cas de la CNSS, suscité une grève relative au paiement du 13e mois. » a-t-il indiqué.

Bien que le 13e mois réclamé par les syndicaliste soit légitime, car étant un acquis contractuel, il n’en demeure pas moins que l’état actuel de cette entité commande des réajustements. Dans les faits, ce paiement coûterait à la CNSS la bagatelle somme de 2 milliards alors qu’un audit réalisé en juin dernier a mis en évidence 28 milliards de déficit, sans compter les 55 milliards de crédits spot laissés par les prédécesseurs.

via/M241

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici