CGE : l’opposition et la majorité convoque ce lundi par Matha

16

Le Ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha convoque ce lundi matin l’opposition et la majorité à une réunion dans le cadre de la mise en place du nouveau bureau du Centre gabonais des élections (CGE) qui remplacera celui qui a été dissout le 5 janvier dernier par la Cour constitutionnelle, selon un communiqué reçu par la rédaction de Gabonactu.com

Seuls les partis politiques de la Majorité et de l’Opposition légalement reconnus sont attendus à cette rencontre qui aura lieu à Arambo, siège du ministère de l’Economie.

Le rendez-vous de ce lundi sera l’une des très rares rencontres officielles entre l’opposition et la majorité qui se regardent en chien de faïence depuis l’élection présidentielle de 2016 officiellement remportée par Ali Bongo mais dont la victoire est contestée et toujours revendiquée par son challenger de l’époque, Jean Ping.

Le 5 janvier dernier, le bureau du CGE a été dissout par une décision de la Cour constitutionnelle suite à une saisine du parti de l’opposition REGAGIR.

Saisie le mardi le 3 janvier 2023 par REAGIR, la Cour constitutionnelle a prononcé la dissolution de l’actuel bureau du CGE dirigé par Moïse Bibalou Koumba.

Les 9 juges de la Cour ont donné raison au parti REAGIR qui a saisi la Cour pour lui faire constater la violation de sa propre décision par le gouvernement qui n’a pas procédé au renouvellement du bureau du CGE dans les délais précédemment indiqués par la haute juridiction.

La Cour a chargé « le Président et les deux Vice-Présidents, assistés du Secrétaire Général du Centre Gabonais des Elections, assurent l’expédition des affaires courantes jusqu’à la mise en place du nouveau Bureau », selon l’article 2 de la décision.

 « Le renouvellement du Bureau du Centre Gabonais des Elections doit intervenir dans les trente jours qui suivent la notification de la présente décision », précise l’article 3 du texte.

En septembre dernier, l’opposition s’était levée contre la prorogation injuste du mandat de l’actuel bureau du CGE élu en 2018 pour un mandat de 2 ans renouvelable une fois. A cause de la pandémie du Covid 19 la Cour constitutionnelle avait constaté l’impossibilité de procéder au renouvellement du bureau du CGE. C’est lorsque ce bureau a épuisé un second mandat de 2 ans que les partis politiques ont décidé de contester sa légitimité.

Pour trancher ce débat, la Cour a pris la décision n049/CC du 06 octobre 2022 qui ordonnait le renouvellement du bureau du CGE au plus tard le 15 décembre 2022. Ce qui n’a pas été le cas.

Le CGE est une institution paritaire majorité et opposition chargée d’organiser les élections dans le pays.

via/gabactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici