Centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim : signature des accords de compensation pour les populations impactées

41

La construction de la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim, situé à 125km à l’est de Libreville dans le département du Komo, franchit une étape importante avec la signature des accords de compensation pour les populations impactées par ce projet. Cette étape cruciale marque un progrès significatif vers la réalisation de cette centrale qui contribuera à la production d’énergie dans le Grand Libreville.

Environ 600 personnes et entreprises seront touchées par cette opération de compensation, parmi lesquelles une centaine de ménages de Ntoum et Kango devront être déplacés et relogés. La signature des accords de compensation s’est déroulée en présence des populations concernées, la société Asokh Energy créée par Gabon PowerSong Company et l’ONG Brainforest, qui a joué un rôle essentiel en veillant à ce que les signataires n’aient subi aucune pression indue.

Le projet comprend également la construction d’un réseau électrique d’une capacité de 225 kV sur une distance de 100 kilomètres. Ce réseau sera chargé de transporter l’énergie produite par la future centrale. Cependant, son tracé traversera des terres appartenant à des particuliers, ce qui a nécessité une attention particulière pour les populations concernées.

Les accords de compensation visent à indemniser équitablement les populations déplacées et à leur assurer un relogement adéquat. Ces mesures permettront de minimiser les conséquences négatives sur les conditions de vie des populations concernées et de favoriser leur intégration dans de nouvelles communautés.

Le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim revêt une grande importance pour le développement énergétique de la région. En plus de contribuer à la production d’énergie propre et renouvelable, cette centrale permettra d’améliorer l’accès à l’électricité dans les zones environnantes, stimulant ainsi le développement socio-économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici