Cancers féminins : Sobraga renforce sa campagne de prévention contre les cancers féminin

47

C’est à travers une causerie éducative dénommée « Café rose »,axée sur la prévention et le dépistage, que la Société des brasseries du Gabon, a intensifié sa campagne de prévention et de sensibilisation du cancer féminin.

Le personnel féminin, une fois de plus, sur cette problématique à l’initiative du directoire de l’entreprise .

Ainsi, dans le cadre de la campagne « Octobre Rose », les employées de la Sobraga ont été entretenues par un professionnel de la santé et la présidente-fondatrice de l’association pour le soutien et l’aide aux femmes atteintes du cancer (Asafac).

«Le cancer est une maladie qui fait extrêmement de mal. Dans ma communication, j’ai insisté sur le dépistage, sur la prévention en prenant exemple sur le cancer du col de l’utérus qui est indolore, asymptomatique. Il faut qu’un professionnel de la santé vous consulte pour qu’on sache si vous avez un souci ou pas. Tant que vous n’êtes pas vu par un professionnel de la santé, vous ne saurez jamais que vous avez un cancer», a déclaré la sage-femme au centre de santé communautaire d’Owendo, Mbadinga Olga.

La page facebook de l‘entreprise a permis à plusieurs abonnées de bénéficier de ces moments interactifs de sensibilisation et d’éducation en ligne.«Je sors de là satisfaite, mais avec un peu de tristesse.

L‘initiative au sein de la Sobraga est salutaire, malheureusement ce n’est pas le cas partout et pour toutes les femmes.En regardant la vie au quartier, je trouve que ce serait important que toutes les femmes puissent participer à une telle présentation, pour savoir les dangers qu’elles encourent, en ignorant l’existence du cancer.

J’ai besoin de savoir que toutes les femmes seront sensibilisées, parce que le cancer pour se manifester prend cinq années et après cette période, on n’est pas sûr de pouvoir en guérir», a témoigné une agente de la Sobraga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici