Bretelle d’accès à l’aéroport : bientôt l’indemnisation des populations impactées

81

Déjà annoncée depuis plusieurs mois, l’indemnisation des propriétaires des infrastructures et autres biens impactés par le passage de la route et la bretelle d’accès à l’aéroport débutera le 07 octobre 2022. La réunion d’information récemment ténue à Libreville et dirigée par le gouvernement de la province de l’estuaire a eu le mérite d’édifier les bénéficiaires sur la question.

C’est à l’issue d’une réunion dirigée par Marie-Françoise Dikoumba, le gouverneur de l’Estuaire, que les précisions et la date ont été données. La réunion ayant eu, entre autres, pour visée de donner l’information aux intéressés sur le processus d’indemnisation des populations impactées par la construction de la bretelle d’accès à l’aéroport.

Ceci étant, le 7 Octobre 2022 a été retenue comme date du début dudit processus.

De ce fait, les populations à indemniser auront elles-mêmes le choix, entre une maison construite sur la cité d’Alibandeng et un terrain nu avec titre foncier sur le même site. Il reviendra donc à chacun la responsabilité de choisir ce qui lui irait le mieux.

“Cependant, Ceux qui vont faire le choix des maisons construites clé en main, vont recevoir une compensation financière à titre de loyer locatif en fonction du type de maison dans laquelle ils étaient logés” a indiqué madame le gouverneur de la province de l’Estuaire, Marie-FrançoisDikoumba.

Cette compensation aura pour but de leurs permettre de patienter l’achèvement des travaux de construction de leurs logements.

Dans ce sens, madame le gouverneur a donné quelques détails quant-aux montants de perception de loyers par rapport au type de maison.

Que ce soit donc “… un studio, une maison de 2, 3 chambres, ces frais varient de 250 000 FCFA à 400 000 FCFA/mois en fonction du type de maison.” a-t-elle précisé.

En attendant le début de l’indemnisation prevu pour le 7 octobre prochain, il revient donc désormais à chacun de réfléchir sur le choix du mode d’indemnisation idéal en fonction des réalités sociales qui sont les siennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici