Bilie By Nze revient sur les bénéfices que l’opposition gabonaise a tiré de la Concertation politique

18

A l’issue de la concertation politique qui a mobilisé du 10 au 23 février 2023 dernier les acteurs politiques de l’opposition et de la majorité, le premier ministre chef du gouvernement, Alain Claude Bilie-Bye-Nze, est revenu sur les bénéfices que l’opposition gabonaise a pu tirer de cette rencontre.

Répondant aux questions de nos confrères du quotidien l’union à qui il a accordé une interview, le chef du gouvernement gabonais a expliqué que la concertation a permis à l’opposition d’obtenir des avancées tant sur le plan de l’amélioration de la démocratie que sur celui de la transparence électorale.

« Cette concertation a eu pour but de rechercher les meilleurs mécanismes permettant à notre pays d’asseoir un modèle démocratique favorisant la transparence électorale, l’apaisement social et la reprise économique au lendemain des élections (…) Tout au long de nos travaux, chacun, dans la majorité comme dans l’opposition, a fait l’effort de se départir de ses positions initiales, souvent idéologiques ou de principe, pour privilégier l’intérêt supérieur de la Nation (…) Au final, c’est la volonté de faire évoluer notre pays qui l’a emportée (…) », a déclaré Alain-Claude Bilie-By-Nze à notre confrère de L’Union.

« La concertation s’est tenue dans un contexte de fonctionnement normal de nos institutions, et à aucun moment il n’est apparu de volonté de remise en cause de l’ordre institutionnel actuel. Cet esprit républicain a permis de nous soustraire des influences extérieures nombreuses pour rester concentrés et mobilisés sur les enjeux que représentaient l’harmonisation des mandats politiques, les questions électorales, et la réflexion sur la place et le statut de l’opposition dans notre pays », fait observer le premier ministre.

Profitant de cette tribune, Alain Claude Bilie-Bye-Nze a saisi l’occasion qui lui était offerte pour saluer la dignité, l’intégrité et l’efficacité de l’opposition. « Les délégués de l’opposition ont su tenir leur rang et ont défendu leurs positions tout en obtenant des avancées significatives quant à l’amélioration de la démocratie représentative et de la transparence électorale » a affirmé Alain Claude Bilie-Bye-Nze.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici