Avant-gardiste/Conflit Homme/Éléphant : 251 barrières électriques installées en 1 an

46

En effet, plus de 251 clôtures électriques mobiles ont été mises en place en mars 2022 et juin 2023, bénéficiant à plus de 2388 personnes à ce jour pour résoudre le conflit Homme-Éléphants (CHE) et à préserver ses écosystèmes forestiers grâce à la vision avant-gardiste du Président, Ali Bongo Ondimba.

D’où le lancement de l’installation de clôtures électriques à travers tout le pays, par le ministère des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des terres, en collaboration avec l’organisation internationale Space for Giants (SFG).

Une évaluation socio-économique réalisée par SFG démontre un niveau de satisfaction très élevé parmi les populations locales. En tant que partenaire technique, SFG accompagne le ministère des Eaux et Forêts en supervisant l’utilisation et l’entretien des clôtures par les bénéficiaires pré-identifiés, en formant les agents sur le terrain et en évaluant la performance de ces installations qui représentent une solution immédiate et efficace pour réduire les ravages causés par les éléphants dans les cultures.

Au Gabon, deux types de clôtures électriques sont utilisés : les clôtures électriques à haute spécification pour les activités commerciales, telles que l’agriculture commerciale, et les clôtures électriques mobiles destinées aux exploitations agricoles familiales, soutenant ainsi l’agriculture de subsistance. Ces deux types de clôtures permettent de repousser les éléphants en leur infligeant une décharge électrique lorsqu’ils entrent en contact avec les fils électrifiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici