Ali Bongo, s’avance-t-il vers une nouvelle candidature ?

72

Lors de la nouvelle interview avec Jeune Afrique, après 14 ans de pouvoir, le Président Ali Bongo Ondimba sans se déclarer formellement, fait part de sa volonté de faire profiter des Gabonais de son expérience. Durant cette interview, le Président Ali Bongo Ondimba dévoile ses aptitudes à pouvoir continuer à diriger le pays, contrairement à ce que pensent ses adversaires politiques sur son incapacité à gouverner le Gabon après son AVC.

En effet, en 2016, il fut attaqué sur sa nationalité prétendument douteuse, ce qui était ubuesque. Cette année, c’est sa santé que ces adversaires désapprouvent.

“Certes, je n’ai plus la mobilité physique d’antan. Mais ma vivacité d’esprit, ma force de travail et ma motivation sont décuplées. Posez la question aux Présidents, Joe Biden, XI Jumping ou Emmanuel Macron, ils vous le confirmeront“, a-t-il indiqué,
sans oublier l’opposition gabonaise qui sans doute présente des déficits dans sa démarche.

“Ce débat prélève en réalité certaines faiblesses, je dirais même le désarroi de l’opposition qui n’a pas grand-chose à dire aux Gabonais et qui parle de sujets très éloignés de leurs préoccupations quotidiennes. S’en prendre à ma personne n’est pas ma conception politique.”

Une campagne présidentielle qui visiblement s’annonce avec beaucoup de confrontation.

CB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici