Ali Bongo Ondimba approuve la construction de la nouvelle voie ferrée au Gabon

44

Présenté au premier ministre Alain-Claude Bilie-By-Nze, ce projet pourrait être développé par Thelo DB, une joint-venture entre le groupe industriel africain Thelo et le conglomérat ferroviaire européen Deutsche Bahn Engineering & Consulting (Allemagne).

En effet, le gouvernement gabonais s’est montré intéressé par ce projet lors du Forum Crans Montana à Bruxelles en raison du savoir-faire et de la réputation de Thelo DB car selon Alain-Claude Bilie-By-Nze, cette entreprise sud-africaine sera un partenaire stratégique pour le développement de cette nouvelle voie ferroviaire.

La construction de cette ligne qui devrait créer des emplois directs et indirects, ainsi qu’accélérer la croissance économique du pays, compte tenu de la demande actuelle de fret ferroviaire qui s’élève à 26 000 tonnes.

La nouvelle ligne de chemin de fer devrait améliorer les échanges commerciaux, stimuler les investissements et favoriser le développement économique du Gabon, alors que le pays poursuit sa politique de diversification économique. Cette nouvelle voie viendra s’ajouter au Transgabonais, actuellement en cours de réhabilitation, qui relie le port minéralier d’Owendo à Franceville, étant jusqu’à présent la seule voie ferrée du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici