Ali Bongo dans la sauce : Les leaders de la SCG porte plainte contre Ali Bongo et son épouse Sylvia

32

Alors que les plaintes ont débuté avec Bertrand Zibi Abeghe, opposant Gabonais et ancien prisonnier politique, le 26 septembre dernier, qui a décidé de faire un grand numéro sur la scène juridique internationale contre Ali Bongo, l’ex-président gabonais. Ce, pendant une incroyable odyssée de six ans.

En effet, l’homme politique avait déclaré devant une foule de journalistes médusée avoir été victime de sévices corporels d’une atrocité inhumaine lors de son incarcération de 2016 à 2022.

C’est au tour maintenant des leaders de la Société Civile Gabonaise (SCG) qui annonce porter plainte contre Ali Bongo et son épouse Sylvia, lors d’une déclaration de presse donnée hier mercredi 27 septembre 2023.

En effet, la société civile poursuit l’ex-couple présidentiel pour faux, concussion, corruption passive et trafic d’influence, prise illégale d’intérêts, atteinte à la liberté d’accès des candidats dans les marchés publics, soustraction et détournement de biens par une personnalité exerçant une fonction publique, mise en danger d’autrui en l’occurrence Ali Bongo Ondimba par Sylvia Bongo, blanchiment de capitaux et d’atteinte des intérêts fondamentaux de la nation.

Cette plainte poursuit la société civile, sera élargie à l’ensemble des citoyens qui voudront rejoindre la société civile dans le cadre de cette démarche.

Chancia Biyé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici